4ème Afterwork  : répondre aux contraintes environnementales par l’approche collective

4ème Afterwork  : répondre aux contraintes environnementales par l’approche collective

Cet Afterwork, qui aura lieu le mardi 4 février à 17h30 à la Cuverie, a pour objectif d’aider un groupe de vignerons à choisir son mode d’organisation, sa structure juridique et son financement.

Zones de Non Traitement, arrêtés anti-phytos, fin du glyphosate, baisse des Indices de Fréquence de Traitement, certifications HVE, Viticulture Durable en Champagne, morcellement des parcelles… Voici des sujets d’actualité auxquels sont confrontés les viticulteurs.

Les évolutions techniques et technologiques les aident à s’adapter aux contraintes environnementales. Mais elles peuvent être difficiles à mettre en place pour des raisons de coût, d’organisation du travail… L’approche collective fait partie des solutions à envisager.

Cet afterwork débutera par le témoignage de Séverine Couvreur, présidente de l’association des Vignerons de Rilly-la-Montagne et de Sébastien Gauthier, président de la CUMA des Montozes. Ils présenteront leur projet collectif environnemental.

Les autres intervenants et les participants de la salle rebondiront de manière interactive pour les aider à choisir leur mode d’organisation, leur structure juridique et leur mode de financement. Des types d’équipement seront également présentés. Le but étant de favoriser la réflexion de chacun et de faire germer de nouvelles initiatives collectives.

Différents angles abordés

  • Aurore Lecrocq, responsable Communication de la société VitiBot répondra à la question suivante : le robot Bakus peut-il constituer une réponse adaptée à la problématique énoncée par le groupe de viticulteurs ?
  • Olivier Josselin, conseiller références économiques et Hervé Waxweiler, conseiller d’entreprise, expert en financement, tout deux chez FDSEA Conseil, aborderont les aspects économiques et financiers de l’investissement collectif.
  • Guillaume Saint Ellier, animateur de la Fédération régionale Grand-Est des CUMA partagera son expérience d’accompagnement  et nous donnera les clefs de la réussite de telles structures collectives.
  • Quant à Vincent Moreau, président de l’ASA (Association Syndicale Autorisée) d’Ambonnay, il apportera son témoignage sur les aménagements environnementaux entrepris par l’ASA.

Un afterwork qui promet d’être riche en informations et en échanges d’expériences pour aider chacun à trouver les solutions adaptées à son contexte d’exploitation.

En savoir plus sur l’afterwork : Adrien Milard par mail amilard@fdsea51.fr ou  par téléphone 06 27 32 79 57
Inscription : amilard@fdsea51.fr ou lien vers la plateforme Weezevent